PIERRE BLANCHE LILLE

http://www.lapierreblanchelille.fr/

« Même si tu penses différemment, je ferai tout pour que tu puisses le dire. »

 

 

L’association Pierre Blanche-Lille a été créée à Lille, le 5 Janvier 2009.

Son  action est partie d’un constat simple : des êtres humains, dont de nombreux  enfants, ne mangent pas à leur faim, tout près de nous, en France,  dans la périphérie de Lille. Ils vivent dans des conditions d’hygiène et d’insalubrité difficilement supportables, et  indignes d’un pays comme le nôtre se disant « civilisé » . Le fait que la plupart de ces personnes sont des Roms ne change rien à leur dignité d’homme et de femme. Devant l’indifférence généralisée, La Pierre Blanche Lille veut  agir tout en espérant être imitée par d’autres.

Dans la mesure de ses moyens et sans se substituer aux pouvoirs publics La Pierre Blanche Lille  veut :

  • Donner à manger à ceux qui ont faim
  • Donner un toit à ceux qui n’en ont pas
  • Vêtir ceux qui sont nus
  • Soigner ceux qui souffrent
  • Favoriser l’accès à l’éducation , donc à l’école,  et à l’emploi des populations les plus précaires

Ses objectifs:

ALLER

  • de la précarité à une vie plus stable
  • de la marge de notre société au coeur de nos villes
  • de l’exclusion au partage


En 2016, au profit de La Pierre Blanche Lille, la Fondation  Tibériade a financé une subvention de 1500 euros pour des frais de vacance dans un centre aéré et pour des sorties (musée, zoo, parc d attraction, mer ) pour des enfants Roms de la  banlieue lilloise ainsi qu’une subvention de 1500 euros pour les frais de fonctionnement courant de l’association.


En 2015, la Fondation  Tibériade a financé pour 1000 euros,  au profit de la Pierre Blanche Lille, association de la  banlieue lilloise, des frais de vacances dans un centre aéré,  des équipements et sorties scolaires pour 5 enfants Roms et pour 1000 euros  une contribution à un spectacle de Noël , à l’achat de vélos et tricycles, et de matériel scolaire et parascolaire.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé pour 5000 euros,  au profit de la Pierre Blanche Lille, une classe  découverte pour 4 enfants dans les Alpes du Sud et l’acquisition d’un fauteuil roulant électrique adaptable pour un enfant lourdement handicapé de Genech dans la banlieue lilloise.

En 2013, au profit de La Pierre Blanche Lille, Tibériade a financé  pour 3000 euros des vacances pour des enfants Roms de la banlieue lilloise (12 enfants en camps aérés pendant 7 semaines de vacances d’été), l’achat d’une cuisinière, des réparations et peinture dans une maison d’accueil de 4 familles Roms et une aide d’urgence pour une maman en détresse et pour ses enfants. Tibériade  a financé également, au profit de La Pierre Blanche Lille,  pour 7000 euros,  des colis alimentaires et d’hygiène pour 17 enfants Roms scolarisés à Ronchin près de Lille et un colis alimentaire et d’hygiène pour un jeune handicapé (colis comprenant assurance scolaire, cantine, sorties et fournitures  scolaires).

 En 2012, au profit de La Pierre Blanche Lille, Tibériade avait financé  pour 3000 euros des vacances pour des enfants Roms de la banlieue lilloise (17 enfants en camps aérés pendant 7 semaines de vacances d’été et une journée à la mer pour 15 autres enfants ) et l’achat de tentes pour des abris de secours. Tibériade  a financé également pour 2000 euros un spectacle de marionnettes , une visite de Lille 3000 et un goûter de Noël pour 35 enfants, la réparation d’une camionnette qui assure des aides d’urgence, une semaine de centre aéré pour 14 enfants pendant les vacances de Toussaint  et l’aménagement d’une salle de jeux.



 

 


 

En 2011 , au profit de la Pierre Blanche Lille , Tibériade avait financé pour 1500 euros les premières vacances de 17 enfants et adolescents Roms de la banlieue lilloise ainsi que pour 1500 euros la fête de Noël pour une quarantaine d’enfants(spectacles de clowns, contes, marché de Noël, musique, goûter) et pour un jeune tétraplégique en centre de rééducation.

En 2010 Tibériade avait  financé pour 7000 euros, au profit de Pierre Blanche Lille,  les frais de rentrée scolaire de 18 enfants, l’intégration d’un enfant mal voyant, la préscolarisation de 7 enfants, l’initiation à l’informatique de 4 adolescents, 2 manifestations sans le cadre du Noël de 40 enfants, l’achat de couches pour bébés et l’achat d’une machine à laver le linge pour des familles regroupées dans une ancienne école.