Rapports

 

Rapport moral  2016

 

 

« On arrive au monde en état de faiblesse. On le quitte plus tard dans le même état. On voudrait l’oublier, bien sûr, mais la vérité de la vie, c’est celle-là. Un jour, on pousse  tous le même cri : j’ai besoin d’aide ! » nous dit Jean  Vannier.

Témoin de cela, la Fondation Tibériade a poursuivi en 2016 sa mission en écoutant en particulier les cris  des enfants,  privés d’amour et  orphelins d’espérance mais rassasiés de misères  et qui, de   partout,  appellent à l’aide.

Et ainsi, tout au long de l’année, la Fondation Tibériade a  aidé des enfants  handicapés  au Pérou, en Syrie, au Vietnam et au Népal afin de garantir les conditions scolaires et sanitaires dans lesquelles ils grandissent. Elle a subventionné  des maisons d’accueil de la Havane, Guayaquil, Naples, Tanger, Dakar, Chennai, Bamako, Saigon, San Salvador, Lima, pour qu’ils accueillent ou recueillent les enfants de la misère qui frappent à leur porte. Elle a  ré-ouvert  un chemin d’espérance à des enfants martyrisés de Homs en Syrie. Elle a assuré  une scolarité à des enfants réfugiés du Liban et d’Irak. Et en France, elle a    favorisé  l’adoption d’enfants handicapés, financé des hébergements d’urgence et mis en place un soutien familial pour  des enfants en grande précarité.

Oui partout où elle le pouvait, la Fondation Tibériade avec des associations  partenaires est allée à la rencontre de milliers d’enfants, …  enfants des bidonvilles, des camps de réfugiés, des routes de l’exil, des banlieues sordides, des familles éclatées et des rues de tous les dangers…. enfants qui nous ont regardé si souvent  avec leurs yeux inquiets et  innocents, avec  leurs yeux en pleurs, avec leurs yeux vides  si souvent de toute espérance !

Grâce aux aides apportées et aux énergies mises en œuvre, beaucoup de ces enfants ont pu connaître et goûter à la chaleur  d’un accueil. Beaucoup  ont retrouvé un foyer, ont reçu  des soins, ont accueilli un savoir et ont renoué avec des rêves…

Cette foi dans les vertus de l’engagement et les bienfaits du don, nous l’avons  partagée cette année encore  avec tous nos partenaires et tous les bénévoles et volontaires qui oeuvrent au sein de toutes les associations que nous soutenons. Et nous l’avons  partagée  avec tous nos donateurs et bienfaiteurs dont la fidélité ne se dément point.

Et cette foi là nous pousse et nous poussera en 2017 à veiller, à agir et réagir encore et toujours , pour baliser quelques chemins, faire « sourdre un peu d’eau vive », « multiplier quelques pains » et faire refleurir beaucoup de sourires en gardant, en toute occasion,  un cœur qui, comme le disait Saint-Exupéry «  battra  comme un tambour »…. afin de ne pas nous assoupir,  ni nous endormir dans le confort mortifère de la passivité et de l’indifférence et afin de garder bien allumée la douce petite flamme de l’espérance.

*

Projets financés par la Fondation Tibériade en 2016

 

En 2016, la  Fondation  Tibériade  a accordé une subvention de 5000 euros, à  AZN au Burkina Faso, pour des   frais de personnel de la maternité de Guié  (salaires et indemnités de 2 accoucheuses et une fille de salle).

En 2016, la Fondation  Tibériade a financé, au profit de 100% Maman et pour leur crèche de Bendibane qui accueille les enfants de mères célibataires dans la banlieue de Tanger, une subvention de 3600 euros pour le salaire d’une éducatrice  et une autre subvention de 1000 euros pour un support audiovisuel sur les services de la crèche.

En 2016, la Fondation  Tibériade a financé, au profit d’Ephata à Bamako au Mali,  la location d’une salle de lecture pour enfants et adolescents (1830 euros ), des frais de fonctionnement ( 2550 euros) et un mini camp de vacances pour 50 enfants ( 770 euros ) de la maison Ephata à Bamako au Mali.

En 2016, la Fondation  Tibériade a accordé une subvention de 12800 euros, au profit de My Lam,   pour les frais de repas des 138 enfants et 15 professeurs pendant  2 mois et les salaires pour 4 mois des 27 membres du  personnel de l’école  des petits sourds muets de My Lam au Vietnam.

En 2016, la Fondation  Tibériade a subventionné pour 8500 euros, au profit de l’Aasdaf, l’accompagnement scolaire de 55 enfants dans la banlieue lilloise.

Et en  2016, en plus de cette subvention, la Fondation Tibériade a remis  à l’ Aasdaf , en lien avec la Fondation de France, un  Laurier spécial pour ses actions envers les enfants défavorisés, Laurier accompagné d’un prix  de 2000 euros.

En 2016, au profit de La Pierre Blanche Lille, la Fondation  Tibériade a  subventionné pour  1500 euros des frais de vacances  dans un centre aéré et  des sorties (musée, zoo, parc d attraction, mer ) pour des enfants Roms de la  banlieue lilloise ainsi que pour  1500 euros des frais de fonctionnement courant de l’association.

En 2016, au profit de Points Cœur, et pour leur 4 maisons du Vietnam, la Fondation Tibériade a  subventionné pour  4935 euros  des vacances pour 50 enfants, des frais de santé pour les volontaires vietnamiens au service des enfants, l’achat d’une moto et d’un vélo, des travaux d’aménagement et l’achat de matériels  divers pour l’accueil des enfants.

En 2016, au profit de Points Cœur, la Fondation Tibériade a financé une subvention de 8300 euros pour des frais d’accueil, d’achat de matériel, de transport, de sorties avec les enfants, de formation des volontaires pour leur maison de Buenos Aires enArgentine.

En 2016, au profit de Points Cœur, la Fondation Tibériade a   subventionné pour 12422 euros  des camps de vacances et des activités culturelles et sportives de maisons d’ accueil pour enfants en Argentine ( 500 euros), Equateur ( 815 euros), Etats Unis ( 2237 euros), Italie ( 3000 euros), Pérou (3460 euros) et Sénégal( 2410 euros)

En 2016, au profit de Points Cœur, la Fondation Tibériade a financé une subvention de 14844 euros pour les frais de fonctionnement en Inde de la maison d’accueil du bidonville de Kasimode ( 5272 euros) et de Chengalpett ( 3772 euros), pour des camps avec enfants (800 euros) et pour une participation à l’achat d’un minibus (5000 euros)

En 2016, la Fondation  Tibériade a financé, au profit des Serviteurs des Pauvres du Tiers Monde, pour 10000 euros, des  activités liées à l’accueil  de 10 enfants handicapés du  Foyer Sainte Thérèse à Cuzco au Pérou pendant 4 mois. Cette attention inclut la prise en charge complète des enfants (logement, alimentation, soins de physiothérapie, soins médicaux si nécessaire, achat de matériel : chaises roulantes, médicaments particuliers, etc). En 2016, la Fondation  Tibériade a financé également , au profit des Serviteurs des Pauvres du Tiers Monde, pour  1500 euros  le voyage de fin d’étude dans la Cordillère des garçons et filles du secondaire de l’école de l’association et pour  1500 euros  une bourse universitaire d’un ancien élève sans ressources.

En 2016, la Fondation  Tibériade a financé au Népal pour 3000 euros, au profit de Terre d’enfants, une  participation aux frais de fonctionnement d’ une maison pour enfants handicapés près de Pokhara ; cette maison accueille une trentaine d’enfants et est gérée par une association népalaise qui sensibilise la population aux problématiques du handicap. Et en 2016, la Fondation  Tibériade a financé également au Népal pour  2200  euros les bourses scolaires de 10 enfants  d’un bidonville de Pokhara au Népal.

En 2016, la Fondation  Tibériade a financé , au profit de Terre d’enfants, 2 subventions de 2500 euros  et 2000 euros pour des  aides d’urgence pour des bébés et enfants Roms vivant dans des camps de la banlieue lilloise.

En 2016 , la Fondation  Tibériade a accordé une subvention de  1500 euros, au profit de Terre d’enfants, pour l’alimentation de 125 jeunes ( 100 enfants et 25 étudiants ) de Can Tho au Vietnam dans le cadre d’un soutien scolaire de 4 semaines pendant les vacances d’été .

En 2016, au profit du Chemin Neuf, la Fondation Tibériade a accordé une subvention de 3000 euros pour une participation à un projet d’autonomisation alimentaire pour des enfants de la région d’ Antsirabé à Madagascar.

En 2016, la Fondation  Tibériade a financé  au profit de l’Œuvre d’Orient, une subvention de 18600 euros pour les enfants déplacés, blessés, handicapés de la guerre en Syrie avec une contribution au projet Talents qui profite à 200 enfants de Tartous en Syrie ( 8600 euros) et une autre au centre Le Sénevé qui accueille 100 enfants et adolescents à    Homs     ( 10000 euros). Le Sénevé est un centre d’accueil qui aide des enfants handicapés ( enfants déjà handicapés avant la guerre ou depuis…). Quant au projet Talents, il assure à Tartous le fonctionnement d’un  centre culturel, éducatif  et de loisirs pour permettre à des enfants de s’exprimer, de se développer et de s’épanouir, dans un climat positif, et sécurisé …

En 2016, la Fondation  Tibériade a financé , au profit de l’Œuvre d’Orient au  Liban, une subvention de 18000 euros  dont 12000 euros pour l’unique  repas chaud quotidien pendant 1 an de 150 enfants réfugiés d’ Achrafié près de Beyrouth et 6000 euros pour des bourses de jeunes apprentis de l’institut technique de Jounieh.

En 2016, la Fondation  Tibériade a accordé une subvention, au profit de Emmanuel SOS Adoption,  de 17488 euros pour   ,d’une part, des frais de communication sur l’insertion de l’enfant handicapé en France pour 10000 euros (frais postaux,  frais téléphoniques, frais de séminaires, bulletin semestriel) et,  d’autre part, l’achat de matériel de bureaux pour 7488 euros.

En 2016, la Fondation  Tibériade a subventionné pour 20000 euros , au profit de Pierre Blanche , des frais d’accueil, d’hébergement, de nourriture et de soutien divers  de 93 enfants  en grande précarité dans les différentes maisons de l’association à  Conflans Sainte Honorine  dans la banlieue parisienne.

En 2016, la Fondation Tibériade a financé, au profit de  Fraternités en Irak, une subvention de 6800 euros  dont 5000 euros d’achat de fournitures  scolaires pour les 80 enfants d’une école de réfugiés yézidis à Bozan au Kurdistan irakien et 1800 euros pour leurs besoins alimentaires.

En 2016, la Fondation Tibériade  a accordé une subvention  de 7500 euros, au profit de Chemin des Nations,    pour des frais de fonctionnement d’une maison d’accueil pour les enfants des rues de Dakar  au Sénégal

En 2016 , au profit de Mai Am Hoa Hue, la Fondation Tibériade a accordé une   subvention de  8000 euros pour une participation aux repas, aux  frais d’accueil et à la  scolarité  des  39 enfants de l’orphelinat de l’association à Ho Chi Minh Ville au Vietnam.

En 2016, la Fondation  Tibériade a financé, au profit de la  Casa Nazaret de Tanger au Maroc, une  subvention  pour le salaire d’un éducateur pour mineurs en grande précarité (5000 euros ) , pour les vacances d’été de ces mineurs     ( 1500 euros ) et pour une participation au salaire d’un éducatrice (1000 euros)

 

+

Rapport d’activité 2015  de la Fondation Tibériade

 

 

Espérer ou ne plus espérer, cela peut être la question qui se pose en ces temps de notre Histoire si chaotique …

Et cette question  se pose avec encore plus d’acuité pour tant d’enfants et  d’adolescents de notre monde en cette fin d’année 2015.

Je pense à ces enfants dont j’ai croisé le chemin cette année… enfants des décharges d’ Afrique y cherchant travail et subsistance, jeune garçon des favelas mis au travail précocement et handicapé à vie suite à une chute d’un mur sur lequel il travaillait, enfant  d’un camp de Roms  pieds nus dans la boue et mordu par des rats, adolescente prise dans un réseau de prostitution pédophile en Asie  et mourant du Sida , enfants des camps de réfugiés d’ Irak aux regards éperdus et apeurés, enfants des rues de Tanger drogués et couverts d’ecchymoses,… et tant d’autres  que je ne peux oublier, victimes innocentes d’un monde sans âme ni repère…  enfants des bidonvilles, des camps de réfugiés, des routes de l’exil, des banlieues sans âme et des rues de tous les dangers…. enfants orphelins, handicapés, sans toit,  sans droits.

Dans ce monde aliéné, immature, perverti et idolâtre, ils sont les plus petits, les plus fragiles et se voient ainsi porteurs des charges les plus lourdes à commencer par celles de l’indifférence, du déni d’amour  et de la solitude.

Face à cela, la Fondation Tibériade, créée il y a 7 ans,  a poursuivi en 2015, grâce à ses bienfaiteurs, sa mission de service  auprès  de ces enfants, forte de cette conviction que Saint   Jean de la Croix résumait ainsi : «  Là  où il n’y a pas d’amour, mettez de l’amour et vous récolterez de l’amour »

Et ainsi en 2015, la Fondation Tibériade, fondation sous égide de la Fondation de France, a  soutenu les projets de 17 associations dans 24 pays…. des associations qui sont des abris, des ports, des bouées, des balises  pour ces enfants et adolescents car elles les respectent dans leur vulnérabilité , elles les accueillent dans leurs attentes, elles les réintroduisent dans leurs rêves, elles leur ré-ouvrent des chemins d’espérance  avec de la tendresse, de l’écoute, de la patience, de la bonté, de la délicatesse, du dévouement.

Au profit de ces associations, la Fondation Tibériade  a ainsi pris en charge tout au long de 2015 des frais de scolarité, le financement de salaires d’éducateur, d’animateurs, de professeurs, d’accoucheuses, des aides d’urgence dans les camps,  du soutien scolaire, des frais d’accueil et   du matériel pour des enfants handicapés,  des vacances et  camps aérés, le financement de club de football, volley ball, la création d’ateliers, la restauration et les frais d’aménagement de plusieurs maisons d’accueil,  des frais d’hébergement et de nourriture… Et ceci avec un suivi minutieux des projets financés et un contrôle scrupuleux des comptes et des frais engagés.

En 2016 nous poursuivrons notre service avec le soutien fidèle de nos donateurs. Nous continuerons d’écouter ce « cri silencieux »  de tous ces enfants, ce cri que nos consciences et nos cœurs recueillent … pour que la petite flamme de l’espérance continue d’être présente et bien présente pour eux au cœur de ce monde.

 

Projets financés par la Fondation Tibériade en 2015

 

La Fondation  Tibériade a financé,  pour Terre d’enfants,  une participation de 3000 euros  pour les  frais de fonctionnement d’une maison pour enfants handicapés à Pokhara au Népal;  cette  maison accueille une trentaine d’enfants et est gérée par une  association népalaise qui sensibilise la population aux problématiques du handicap.

La Fondation  Tibériade,  au  profit de l’ Œuvre d’Orient  a  porté 2 importants  projets :  une   contribution au projet Talents pour 200 enfants de Tartous en Syrie ( 8000  euros) et une autre  pour le centre Le Sénevé à Homs qui accueillent 86 enfants et adolescents handicapés  de guerre ou d’avant la guerre ( 20000 euros).

La Fondation  Tibériade a financé,   pour  Points Cœur    et pour 2100 euros,   l’aménagement d’une maison dans la banlieue de Montevideo en Uruguay et en particulier de sa salle d’accueil pour les enfants du quartier de Lavalleja Sur.

Au  Sud Vietnam près de Rach Gia,  la  Fondation  Tibériade a financé pour 12500 euros et pour  l’association My Lam,   les repas  scolaires de   90 enfants  d’une école  de sourds muets   pendant toute leur année scolaire.

Au  Burkina  Faso, la  Fondation  Tibériade  a  financé, pour 5000 euros, au profit de  AZN, des   frais de personnel de la maternité de Guié  (3 accoucheuses et une fille de salle).

La Fondation  Tibériade a financé, pour 6500 euros, le salaire d’un éducateur pour mineurs en grande précarité (5000 euros) et les vacances d’été de ces mineurs  (1500 euros) à la Casa Nazaret de Tanger au Maroc

Au  Pérou,  la  Fondation  Tibériade a financé,   au profit de l’association des Serviteurs des Pauvres du Tiers Monde,  divers projets pour un montant global de 13000 euros : des  activités liées à l’accueil  de 10 enfants handicapés du  Foyer Sainte Thérèse à Cuzco. Cette attention inclut la prise en charge complète des enfants (logement, alimentation, soins de physiothérapie, soins médicaux si nécessaire, achat de matériel: chaises roulantes, médicaments particuliers, etc) ;  le voyage de fin d’étude dans la Cordillère des garçons et filles du secondaire  de  l’école de l’association ;  et une  bourse  universitaire d’un ancien élève sans ressource.

Dans la banlieue de Tanger au Maroc,  la Fondation  Tibériade  a  financé   , pour 3800 euros, au profit de 100% Maman, le salaire d’une éducatrice pour la crèche de Bendibane, crèche  qui accueille les enfants de mères célibataires.

Au Vietnam, la Fondation  Tibériade a accordé à Terre d’enfants  une  subvention de 1000 euros pour du soutien scolaire pour 500 enfants de la ville de  Can Tho.

A Conflans  Sainte Honorine près de Paris, la Fondation  Tibériade a financé  une      participation  de 20000 euros     pour  les frais d’accueil, d’hébergement, de nourriture et de soutien  divers  des    92  enfants en grande précarité  de l’association Pierre Blanche.

La Fondation  Tibériade a financé pour  Points Cœur  à Can Tho et Ho chi Minh Ville au Vietnam   une  subvention  globale  de 8124 euros pour divers projets :  vacances de 70 enfants  , frais de transport et de fonctionnement ,   frais de santé et participation  aux dépenses de volontaires au service des enfants.

La Fondation  Tibériade   a accordé pour 8280 euros  à Fraternités en Irak  des subventions  pour 3 projets    :  le jardin d’enfants du camp de réfugiés d’ Ashti 2 à Erbil en Irak  ( salaire d’une     animatrice:  2250  euros), une école pour enfants yézidis de la plaine de Ninive à Al Qosh ( salaire de   2  professeurs: 4150 euros) et les frais de création de toilettes au camp de réfugiés d’ Ashti 1 à Erbil  ( 1880 euros)

La Fondation  Tibériade  a   accordé pour  Chemins des Nations une subvention  de 1650 euros  pour des frais scolaires  et  pour  de  l’achat  de  mobilier  pour leur  maison d’accueil  d’enfants des rues à Keur Massar dans la  banlieue de Dakar au Sénégal.

La Fondation  Tibériade   a contribué  pour   6000 euros       aux frais de fonctionnement  (nourriture, vêtements, frais de scolarité, frais généraux, …) de l’orphelinat de  Hoa  Hué à Ho Chi Minh Ville au Vietnam.

La Fondation  Tibériade     a  financé 2 projets de Emmanuel SOS Adoption   pour   10868  euros :  des   frais de communication sur l’insertion de l’enfant handicapé ( 3620 euros) et l’ aménagement d’un parcours  de foot-golf pour jeunes handicapés et jeunes ruraux ( 7248 euros).

A Bamako au Mali, la Fondation  Tibériade a financé,  au profit de  la maison Ephata divers  projets : location d’une salle de lecture pour enfants et adolescents (1830 euros), frais de fonctionnement ( 2550 euros) et mini camp de vacances pour 50 enfants  (770 euros ).

La Fondation  Tibériade a accordé pour  Pierre Blanche Lille   une subvention  de   1000 euros  pour  des frais de vacance dans un centre aéré de 5 enfants de la banlieue lilloise.

Dans  la banlieue de Salvador de Bahia au Brésil,  la Fondation  Tibériade   a  financé,        pour   4000 euros,  au profit de  Associacao  Bethania,  la construction de salles d’accueil et d’une bibliothèque pour les enfants et adolescents défavorisés.

Suite aux séismes récents,  la Fondation  Tibériade a financé,  au profit de  Points Cœur    et pour  1173 euros,  des frais de restauration d’une maison d’accueil pour enfants et adolescents à Sendai au Japon.

Au Népal,  la Fondation  Tibériade a financé,  au profit de  Terre d’enfants  une     subvention de 2500 euros pour offrir 10 bourses scolaires à des enfants vivant dans un bidonville de Pokhara et une autre subvention de 500 euros pour une journée sportive et ludique  pour une trentaine d’enfants et leur familles de ce bidonville.

La Fondation  Tibériade a financé  pour 3000 euros,  une  participation aux frais de fonctionnement  de l’ Aasdaf  qui soutient des enfants et des familles en grande précarité de la banlieue lilloise et une 2ème subvention de 5750 euros pour des frais de spécialistes non pris en charge par la Securité  Sociale (ergothérapeute, graph thérapeute, etc…) pour les enfants que cette association accompagne tout au long de l’année.

La Fondation  Tibériade a  financé, pour  1500 euros,   une  subvention   à  Terre d’enfants    pour  une aide d’urgence pour des bébés  et  enfants  Roms vivant dans   des camps      de la banlieue  lilloise.

Au El Salvador, la   Fondation  Tibériade a financé pour  Points Cœur    une contribution    de 5560 euros aux frais de fonctionnement d’une maison d’accueil pour enfants, adolescents et familles pauvres dans la banlieue de la capitale ( création d’un atelier de jardinage pour 1350 euros, d’une clôture de sécurité pour 2000 euros, d’ameublement pour 1585 euros et d’excursions pédagogiques pour une soixantaine d’enfants pour 2120 euros).

La Fondation  Tibériade    a,    au profit de Pierre Blanche Lille,       financé pour 1000 euros un spectacle de Noël pour des enfants,  l’achat de vélos et tricycles, et du  matériel scolaire et parascolaire.

La Fondation  Tibériade     a remis enfin, en lien avec la Fondation de France,    un Prix  spécial de 6000 euros  à Terre d’enfants pour ses diverses actions au Népal suite au tremblement de terre du mois de Mai.

 

 

Rapport d’activité 2014  de la Fondation Tibériade


 

 

En   cette fin d’année, le directeur général de l’UNICEF  vient de déclarer que 2014 a été « une année dévastatrice pour les enfants ». «  Jamais » dit-il « dans l’histoire récente autant d’enfants n’ont été soumis à une telle et épouvantable brutalité»
Cette brutalité de notre monde envers les enfants ne tient pas qu’aux situations de guerre. Elle s’exerce partout : des enfants sont encore et toujours ainsi monétisés, exploités, tués ou blessés par des travaux indignes, privés de toit, de famille, de savoir. Partout, et de mille façons, notre société sans âme  continue de dévaluer leurs vies, violer leur dignité, nier  leurs droits, exploiter leurs faiblesses, interdire leurs rêves.

Mais partout aussi des associations, avec leurs équipes, leurs bénévoles, leurs volontaires mus par le meilleur de notre humanité, réinventent un avenir pour tous ces enfants victimes des égoïsmes et des indifférences de notre monde  et oeuvrent pour qu’ils ne soient plus des orphelins de l’espérance. Partout ils font face, soutiennent, accompagnent, accueillent, éduquent, soignent.
En 2014, la Fondation Tibériade a poursuivi son engagement, né il y a 6 ans, et a financé les projets de 16 de ces associations dans 24 pays.
En 2014, grâce à la Fondation Tibériade, plusieurs centaines d’enfants pauvres de favelas, bidonvilles et cités de Guadayaquil, de La Havane, de Buesnos Aires, de Naples, de Lima, de Dakar, de New York, de Lille, de Saïgon , de Chennai, de Tanger, de Paris et de Bamako ont ainsi pu partir pour la 1ère fois en vacance.

Des enfants d’un bidonville de Pokhara au Népal ont reçu des bourses pour entrer à l’école et 140 petits sourds muets de Rach Gia au Vietnam ont pu poursuivre leur scolarité. Des enfants de Nyanza au Rwanda ont vu leur école équipée de douches et bloc sanitaire et des centaines d’enfants au Vietnam, en France, au Maroc, au Mali ont reçu un soutien scolaire temporaire ou permanent. Un atelier de formation pour adolescents a aussi été créé à Dakar.
Des enfants handicapés, victimes de la guerre en Syrie, ont été recueillis et d’autres petits handicapés du Népal, du Maroc, du Pérou ont été aussi accueillis, nourris, soignés et certains ont pu être opérés. Une subvention spéciale a aussi été accordée pour promouvoir en France l’adoption et l’accueil d’enfants handicapés.
Des personnes, au service de bébés et d’enfants  ont été aussi salariés ou formés : infirmiers de dispensaire, accoucheuses, éducateur d’enfants des rues, éducatrice de crèche, bibliothécaire, en France, au Burkina Faso, Maroc et Sénégal.
Des maisons d’accueil pour enfants et adolescents ont été rénovées ou acquises en partie au Vietnam, USA,  Brésil, Philippines et en Equateur et Argentine.
Des frais d’hébergement, de nourriture et d’accueil de 130 enfants de la banlieue parisienne ont été pris en charge et des frais d’hygiène d’enfants de camps près de Lille ont été financés.
Enfin, les frais de volontaires auprès d’enfants en grande précarité en Inde, à Cuba, au Honduras, au Salvador, au Brésil, en Argentine, ont été subventionnés.

A travers ces projets, la Fondation Tibériade a voulu offrir à des milliers d’enfants des moyens de grandir et des raisons de vivre en comblant tout particulièrement leurs manques affectifs, en privilégiant leurs joies innocentes et les rêves auxquels leurs âges donnent droit, en leur offrant un savoir et donc une liberté, en assurant leur protection, leurs soins  et leur accueil.
En 2015, la Fondation Tibériade, grâce à la fidélité de ses bienfaiteurs, poursuivra son engagement auprès des enfants pour que leur vie d’enfants soit une fête et non un mauvais rêve et qu’elle soit un cadeau et non une nuit !…Et nous nous redirons souvent ces paroles de Victor Hugo que notre monde devrait relire : «  Les enfants chancelants » disait-il «  sont nos meilleurs appuis. Je les regarde puis je les écoute et puis je suis bon et mon cœur s’apaise en leur présence… J’accepte alors les conseils sacrés de l’innocence….que voulez vous ? L’enfant me tient en sa puissance. Moi, je suis fait pour la société des enfants. »


Projets financés par la Fondation Tibériade en 2014


En 2014, la Fondation  Tibériade a financé, au profit de 100% Maman et pour leur crèche de Bendibane qui accueille les enfants de mères célibataires dans la banlieue de Tanger, le salaire d’une éducatrice pour  3500 euros et pour 2000 euros une contribution aux  charges médicales qui vont être nécessaires,  tout au long de sa croissance, à une enfant née handicapée : consultations spécifiques, intervention chirurgicale, radiographie, prothèses, déplacements, etc….

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé, au profit d’Ephata à Bamako au Mali, pour 2000 euros le Noël des enfants (500 euros ), des cours d’informatique et des frais de matériel à renouveler (600 euros), la restauration de leur  salle de lecture (100  euros), un soutien au salaire des animateurs (800  euros), et pour 4800 euros la location d’une salle de lecture (1000 euros), un camp d’été pour 50 enfants ( 2000 euros) et le salaire de l’animateur de la maison d’accueil (1800 euros).

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé pour 5000 euros,  au profit de la Pierre Blanche Lille, une classe  découverte pour 4 enfants dans les Alpes du Sud et l’acquisition d’un fauteuil roulant électrique adaptable pour un enfant lourdement handicapé de Genech dans la banlieue lilloise.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé au profit de Points Cœur, une subvention de 22200 euros pour finaliser l’acquisition d’une maison   d’accueil   pour    enfants,   étudiants   et   familles défavorisées à Ho Chi Minh Ville au Vietnam.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé, au profit des Serviteurs des Pauvres du Tiers Monde, pour 10000 euros, des  activités liées à l’accueil  de 10 enfants handicapés du  Foyer Sainte Thérèse à Cuzco au Pérou pendant 4 mois. Cette attention inclut la prise en charge complète des enfants (logement, alimentation, soins de physiothérapie, soins médicaux, achat de matériel : chaises roulantes, médicaments particuliers, etc). Tibériade a également financé pour 1000 euros le voyage de fin d’étude dans la Cordillère des garçons et filles du secondaire de l’école de l’association. Et pour 2000 euros une bourse universitaire d’un ancien élève sans ressources.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé pour 8300 euros, au profit de l’ Aasdaf, le salaire pendant 6 mois d’une nouvelle éducatrice qui assurera la mise en route d’un nouveau service de soutien scolaire pour enfants en grand précarité à Mons en Baroeul près de Lille.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé au profit de l’Œuvre d’Orient, une subvention de 23000 euros pour les enfants déplacés, blessés, handicapés de la guerre en Syrie. Cette subvention          financera tout particulièrement à Homs, ville martyre, le centre pour enfants handicapés, le Sénevé.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé pour 10000 Euros, au profit de la Pierre Blanche, une participation aux frais d’accueil, d’hébergement, de nourriture des   130 enfants en grande précarité  de l’association à Conflans Sainte Honorine près de Paris.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé pour 2500 euros, au profit de Terre d’enfants,  10 bourses scolaires de jeunes enfants vivant dans un bidonville de Pokhara au Népal.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé pour 2880 euros, au profit de Terre d’enfants, 2 projets pour une maison d’accueil pour 30 enfants de la rue à Keur Massar près de Dakar : un projet de 880 euros d’achat de matériel ludique et sportif  et un projet de 2000 euros pour la création d’un atelier de formation en électricité bâtiment.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé, au profit de Points Cœur, pour 12865 euros de nombreux camps d’été, sorties, week end et activités diverses et sportives pour plus de 300 enfants : 20 enfants de Buesnos Aires en Argentine (400 euros), 30 enfants de la Havane à Cuba (1000 euros), 40 enfants de Guayaquil en Equateur (1110 euros), 12 jeunes  de Brooklyn aux USA (1235 euros), 25 enfants de Chennai en Inde (450 euros), 40 enfants de Naples en Italie (5700 euros), 60 enfants de Lima au Pérou (1020 euros), 40 enfants de Grand Yoff au Sénégal    (1150 euros), 70 enfants de Can Tho et Ho Chi Minh Ville au Vietnam (800 euros).

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé pour 2000 euros, au profit de Terre d’enfants, l’achat de couches et vêtements pour des bébés et enfants Roms vivant dans des camps de la banlieue lilloise.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé pour 5500 euros, au profit de Cruz Blanca et pour la Casa Nazareth de Tanger,  le salaire d’un éducateur de mineurs en grande précarité et les vacances d’été de 30 mineurs et pour 2000 euros le salaire d’une travailleuse sociale à mi temps.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé au profit des Petits Lous du Rwanda, une subvention de 10650 euros pour finaliser le projet d’extension de l’école   maternelle    et  primaire St Joseph   de Nyanza au Rwanda et en particulier les travaux des blocs sanitaires.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé, au profit du centre de santé, de la protection sociale et de l’enfance d’AZN Guié au Burkina Faso, pour 3000 euros, la formation d’un infirmier et,  pour  3000 euros, les indemnités et salaires de 3 accoucheuses et d’une  fille de salle.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé, au profit de CIELO, et pour la bibliothèque de Yeumbeul au Sénégal, une subvention de 2000 euros pour le salaire du bibliothécaire et pour l’acquisition de livres.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé pour 1000 euros,  au profit de Terre d’enfants, un soutien scolaire durant les vacances d’été pour 500 enfants dans la ville de Can Tho au Vietnam.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé pour 17130 euros, au profit de Points Cœur, la rénovation de maisons d’accueil pour enfants et familles à Buesnos Aires en Argentine (1300 euros), à la Coroa au Brésil ( 12270 euros) , à Guayaquil en Equateur ( 1110 euros), à Manille aux Philippines (2450 euros).

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé pour 3000 euros, au profit de Terre d’enfants, une participation aux frais de fonctionnement d’une maison pour enfants handicapés à Pokhara au Népal;  cette  maison accueille une trentaine d’enfants et est gérée par une  association népalaise qui sensibilise la population aux problématiques du handicap.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé, au profit de Points Cœur, une subvention de 20360 euros pour les frais d’accueil et l’aménagement de 2 maisons ( Buenos Aires en Argentine – 5290 euros- et Woodbourne au nord de New York USA – 15070 euros-) qui assurent la formation de jeunes volontaires qui partent 1 an ou 2 se mettre à l’écoute et au service des enfants  et une subvention de 11466 euros pour les frais de mission  de 8  polonaises et polonais et une ukrainienne en partance pour l’ Argentine, le Brésil, le Chili, Cuba, le Honduras, l’ Inde et le Salvador .

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé, au profit de SOS Emmanuel, une subvention   de  10000     Euros   pour       permettre  l’adoption    d’enfants ,  en    particulier   handicapés,    dans   des  familles,  pour promouvoir leur accueil dans notre  société  et  pour permettre  les rencontres inter familiales au profit de ces enfants.

En 2014, la Fondation  Tibériade a financé pour 20000 euros, au profit de My Lam, les frais de nourriture pendant 8 mois des 130 enfants sourds muets et des 26 professeurs, nurses, etc,… de l’école de My Lam  à  Rach Gia au Vietnam.

Rapport d’activité 2013  de la Fondation Tibériade




A l’image de la pupille de l’œil, l’enfant peut être une fenêtre à travers laquelle la lumière pénètre en nous et, en nous sortant ainsi de nos « nuits », il peut nous offrir le miracle de  « voir » et  de trouver notre route.

Victor Hugo disait : « Moi, j’admire, ébloui, la grandeur des petits…ils ramènent notre âme aux premières années ; ils font rouvrir en nous toutes nos fleurs fanées ». « Je suis fait, ajoutait-il, pour la société des enfants !… »


Comme notre monde semble éloigné d’une telle vision sacrée de l’enfance, d’une telle attention épurée, d’un tel regard, d’un tel respect envers les enfants !


Et comme ceux-ci semblent, au contraire, bien souvent les plus délaissés, oubliés, meurtris et mal aimés de notre société mercantile et hédoniste, oublieuse de ses valeurs et en panne de sens !


En 2013, la Fondation Tibériade a, à l’inverse, cherché à partager la vision de l’immense poète et  a continué ses missions engagées depuis 5 ans dans 17 pays au profit d’enfants et d’adolescents.


Donner aux enfants la liberté sur laquelle ouvre le savoir, leur assurer la confiance en eux même dont ils ont besoin pour grandir, leur porter une attention vraie et qu’ils ressentent sans calcul,  leur offrir un accueil, une écoute authentique qui les sortent de leur nuits, leur prodiguer des soins, ce sont toutes ces missions que la Fondation Tibériade a voulu poursuivre.


Et, en 2013, la Fondation Tibériade, à travers les projets qu’elle a soutenus, a  ainsi  contribué à construire de nouvelles classes, à acquérir, louer, restaurer des maisons d’accueil,  à apporter soins et présences à des enfants handicapés, à éveiller des enfants au théâtre,  à la musique,  à la lecture,  à l’informatique, aux sports, à offrir des Noëls, des temps de vacance, de rêves et de découvertes, à fournir un soutien scolaire, à financer des salaires  d’assistants sociaux, d’éducateurs, de professeurs.


Et tout ceci s’est réalisé, en 2013 comme les précédentes années, grâce à la grande générosité et la belle fidélité des bienfaiteurs et donateurs de Tibériade et à la grande confiance établie entre la Fondation Tibériade d’une part et  la Fondation de France et toutes les associations aidées d’autre part.


En 2014, la Fondation Tibériade continuera avec ses donateurs fidèles sa mission qui se résume à respecter la vie, le regard, le parcours de chaque enfant et de tout jeune en lui faisant sentir que sa vie a du prix.




Projets financés par la Fondation Tibériade en 2013


 

En 2013, Tibériade a financé pour  8000 euros, au profit de l’Aasdaf, le salaire à mi-temps d’un éducateur. Celui-ci assure l’aide à la parentalité  pour des familles en grande précarité à Marcq en Baroeul en France.


En 2013, la Fondation Tibériade a financé pour 7000 euros, au profit de Points Cœur,  pour une maison d’accueil d’enfants à  Chengalpet près de Chennai en Inde l’ achat de  matériel informatique (2500 euros), de matériel culturel (600 euros), des frais administratifs (500 euros), 2 voyages de découverte de la culture et du pays pour une quinzaine d’enfants (2000 euros), le développement d’un potager et verger (500 euros) et l’aménagement de sanitaires (900 euros).


En 2013, au profit de Cielo, la Fondation Tibériade  a financé pour 1500 euros, au sud du Burkina Faso, les études scolaires de 10 orphelines.


En 2013, Tibériade a financé, pour 6000 euros, au profit d’Ephata à Bamako au Mali, des cours de soutien pour 60 élèves candidats au Bac et pour 20 candidats au diplôme d’étude fondamentale, des frais de fonctionnement d’une salle de lecture, un Noël pour 100 enfants et des achats de bancs et tables.


En 2013,  au profit de 100% Maman, Tibériade a financé pour 3500 euros les salaire et charges sociales   d’une animatrice de crèche d’un quartier pauvre de Tanger.


En 2013, Tibériade a financé pour 23070 euros, au profit de l’association My Lam au Vietnam, une année du salaire de 7 maîtresses et 4 assistantes de maternelle ainsi que les uniformes scolaires, livres scolaires et cahiers pour 471 enfants et le repas du midi pendant l’année scolaire de 139 enfants ainsi que quelques frais annexes (électricité, jouets,…) et pour 35000 euros dans une école de 140 enfants sourds muets des travaux de réfection, le salaire de 26 personnes ( professeurs, maîtresses, nurses, cuisinières, etc…) pour 4 mois, des uniformes pour 140 enfants et l’aménagement d’une classe supplémentaire.


En 2013, Tibériade a financé, au profit de Points Cœur,  pour 11250 euros, une partie de la construction d’une maison d’accueil pour familles et enfants à l’ICCC au nord de New York et le youth camp d’été et 3 sorties annuelles de 11 jeunes de la banlieue de New York.


En 2013, au profit de La Pierre Blanche Lille, Tibériade a financé  pour 3000 euros des vacances pour des enfants Roms de la banlieue lilloise (12 enfants en camps aérés pendant 7 semaines de vacances d’été), l’achat d’une cuisinière, des réparations et peinture dans une maison d’accueil de 4 familles Roms et une aide d’urgence pour une maman en détresse et pour ses enfants. Tibériade  a financé également, au profit de La Pierre Blanche Lille,  pour 7000 euros,  des colis alimentaires et d’hygiène pour 17 enfants Roms scolarisés à Ronchin près de Lille et un colis alimentaire et d’hygiène pour un jeune handicapé (colis comprenant assurance scolaire, cantine, sorties et fournitures  scolaires).


En 2013,  la Fondation Tibériade a soutenu   plusieurs projets pour l’association Points Coeur au Salvador: dans le quartier de la Colonia Don Bosco, à San Salvador, l’achat d’une maison dédiée à l’accueil des enfants et à des activités pédagogiques (soutien scolaire, atelier de musique et salle de lecture) pour 12000 euros  et à San Pedro Perulapan, pour 4000 euros,  des frais d’aménagement d’une hôtellerie pour l’accueil d’enfants et d’adolescents.


En 2013, au profit de la Casa Nazareth à Tanger au Maroc, Tibériade a financé pour 5500 euros le salaire d’un éducateur d’enfants en grande précarité et des frais de vacances  pour 20 d’entre eux.


En 2013, la Fondation Tibériade a financé, à hauteur de 5870 euros, pour Points Coeur au Sénégal et au profit d’enfants de la banlieue de Dakar, différents projets: vacances  pour 30 enfants pendant 5 jours; sortie pour 30 enfants pendant 2 jours; découverte de la culture sénégalaise; participation aux frais d’un volontaire  au service des enfants; aide et soutien à une famille vivant près de la décharge de Mbeubeus.


En 2013, la Fondation Tibériade, pour 3000 euros, a financé au profit d’AZN et à Guié, au Burkina Faso, une part de la construction d’un hangar pour une ambulance et d’un abri pour le gardien de la maternité et, pour 2000 euros, le salaire pour 4 mois du personnel de la maternité et le financement d’une campagne de sensibilisation à l’hygiène  et aux maladies  (paludisme et MST) auprès des femmes enceintes et des enfants.


En 2013, au profit de Points Coeur au Chili, Tibériade a financé pour 15000 euros les frais pour un an de 5 volontaires à Valparaiso au Chili  et  la rénovation du toit d’une maison d’accueil dans cette ville.


En 2013, Tibériade a financé à Cuzco au Pérou, pour 15000 euros, au profit de l’ASPTM, les soins et frais pour 10 enfants handicapés pendant 6 mois au foyer Sainte Thérèse de Cuzco au Pérou.


En 2013, au profit de Points Coeur, Tibériade a financé pour 6850 euros à Afragola dans la banlieue de Naples différents projets: du soutien scolaire ( méthode Montessori) pour 10 enfants ( 1500 euros),  12 jours de camp en montagne pour 15 enfants ( 500 euros) , 2 camps de vacance à Procida pour 8 enfants (550 euros),  la création d’un club sportif de football pour des enfants de 10-12 ans (1300 euros), l’ aménagement d’une salle d’accueil ouvertes aux enfants et famille (3000 euros).


En 2013, au profit des Petits Lous du Rwanda, pour 21750 euros, la Fondation Tibériade a financé la construction de 2 classes maternelles supplémentaires à l’école saint Joseph de Nyanza au Rwanda.


En 2013, Tibériade a financé au Vietnam, au profit de Points Coeur, pour 5740 euros, une  participation à l’achat d’une maison d’accueil pour enfants et adolescents à Saigon et la  rénovation d’une maison d’accueil à Can Tho.


En 2013, au profit de Terre d’enfants, Tiberiade a financé pour 5000 euros, la location pour 1 an d’une maison d’accueil pour enfants à Pokhara au Népal.


En 2013, Tibériade a financé  pour 5000 euros, au profit de Points Coeur , un camp d’été et plusieurs sorties annuelles pour des jeunes de la région de Toulon, ainsi que l’achat de matériel (literie et lave vaisselle) nécessaire pour leur accueil.


En 2013, la Fondation Tibériade  pour 15236 euros a financé pour Points Coeur au Brésil,   à la Fazenda do Natal près de Salvador de Bahia,  le transport scolaire, des vêtements et du matériel scolaire pour 15 enfants.


Rapport d’activité 2012


 

 

« Là, où il n’y a pas d’amour, mettez de l’amour et vous récolterez de l’amour » disait Saint Jean de la Croix. Beaucoup d’associations en France et dans le monde répondent avec cœur et enthousiasme à cette conviction profonde.


Et, en 2012,  la Fondation Tibériade, fondation sous égide de la Fondation de France, a encore rejoint et soutenu  11  associations qui vivent et mettent en œuvre  ce credo. C’est auprès des enfants et des jeunes  qu’est engagée depuis 4 ans la Fondation Tibériade ; des enfants qui sont toujours de « belles promesses de vie» comme disait Saint-Exupéry, mais qui sont trop souvent oubliés, délaissés, rejetés par un monde où règne une appétence matérielle extrême et où prévaut un vide éthique abyssal.


En 2012 dans 14 pays , la Fondation Tibériade a ainsi soutenu des projets pour des enfants handicapés, pour des orphelins, pour des victimes de conflits, pour des enfants privés de rêves et qui grandissent sans repères, sans confiance en eux, sans lieux d’accueil, pour des bébés abandonnés, pour des enfants pauvres, pour des enfants des rues, pour des enfants mal aimés…


La Fondation Tibériade a ainsi  financé, en 2012, du soutien scolaire, des cours de chants, de danse, de théâtre, des camps d’été, des sorties découvertes ou à la mer, des spectacles de Noël pour des centaines d’enfants… La Fondation Tibériade a financé des aménagements de maternité, des restaurations de bâtiments (orphelinat, école, …) et de route d’accès  suite à des inondations ou à des intempéries ainsi que des achats de matériel audio visuel ou sanitaire… Elle a participé à l’acquisition de maisons d’accueil ou à la construction de salle polyvalente ou de bâtiment de centre scolaire. Elle a financé des loyers et  des frais de fonctionnement  de maisons d’handicapés. Elle a  aussi pris en charge des salaires d’éducateurs, d’animatrice de crèche, d’assistante associative…


En prodiguant des soins, en assurant une éducation, en offrant un toit, en réalisant des rêves, en offrant un accueil, en donnant de l’amour, ces associations  accompagnées et aidées par la Fondation Tibériade ont, pour tous ces enfants et tous ces jeunes, révélé un possible , fait lever une aube, ouvert un avenir.


Tout ceci s’est réalisé, cette année 2012 comme les précédentes, grâce à la grande générosité et la belle fidélité des bienfaiteurs et donateurs de Tibériade et à la grande confiance établie entre la Fondation Tibériade d’une part et la Fondation de France et toutes les associations aidées d’autre part.


Dostoïevski  disait : « sauver un enfant, c’est sauver le monde ». Et il est vrai que voir un enfant sourire, s’épanouir, s’instruire, guérir redonne du sens à ce monde et du souffle à nos vies.


En 2013, la Fondation Tibériade continuera avec ses donateurs fidèles sa mission qui se résume à respecter la vie, le regard, le parcours de chaque enfant et de tout jeune en lui faisant sentir que sa vie a du prix.


« Ils sont le monde de demain et ils sont un peu de notre éternité »…


« En l’enfant qu’on rencontre, il nous faut voir un extraordinaire possible, un avenir tout neuf, une aube radieuse »



Projets financés par la Fondation Tibériade en 2012


En 2012, Tibériade a financé, au profit de l’ Aasdaf le salaire à mi-temps d’un éducateur. Celui-ci assure l’aide à la parentalité et le soutien scolaire à des enfants de famille en grande précarité à Marcq en Baroeul en France.


En 2012, la Fondation Tibériade a financé pour 3000 euros, pour Points Cœur en Inde, du matériel de stockage de produits frais pour une maison où sont accueillis 14 enfants. Tibériade a également financé pour 6100 euros du soutien scolaire pour des enfants gypsies, des cours de dessin, de chants, de danse, de théâtre, de la nourriture, de l’équipement et des frais de transport  ainsi que des camps découvertes pour des enfants  de cette maison près de Chennai .


En 2012, Tibériade a financé, pour 5250 euros, au profit d’Ephata à Bamako au Mali, l’alphabétisation d’une trentaine  d’enfants, un camp de détente de 3 jours pour 21 enfants, la location pour un an d’une salle de lecture, le Noël 2012 d’une vingtaine d’enfants et une visite au zoo de Bamako, l’achat de livres et des cours d’initiation à l’informatique pour des jeunes proches de l’association.


En 2012,  au profit de 100% Maman, Tibériade a financé pour 3500 euros les salaire et charges sociales   d’une animatrice de crèche d’un quartier pauvre de Tanger.


En 2012, Tiberiade a financé pour My Bonita, 3000 euros de travaux de consolidation d’un bâtiment   d’ orphelinat  près de Cebu aux Phillippines, suite à un glissement de terrain.


En 2012, Tibériade a financé pour 30000 euros d’importants travaux  de restauration et de consolidation de différents bâtiments de l’école d’enfants sourds muets de My Lam au Vietnam, suite à des intempéries et inondations (dortoirs, salles de classe et de réunion, réfectoire).


En 2012, Tibériade a financé, au profit de Points Cœur,  pour 7000 euros, l’achèvement d’une salle polyvalente d’une maison d’accueil de jeunes et de familles au nord de New York et pour 2000 euros le « youth camp d’été »  de 11 jeunes défavorisés de la banlieue de New York.


En 2012, au profit de La Pierre Blanche Lille, Tibériade a financé  pour 3000 euros des vacances pour des enfants Roms de la banlieue lilloise (17 enfants en camps aérés pendant 7 semaines de vacances d’été et une journée à la mer pour 15 autres enfants) et l’achat de tentes pour des abris de secours. Tibériade  a financé également pour 2000 euros un spectacle de marionnettes, une visite de Lille 3000 et un goûter de Noël pour 35 enfants, la réparation d’une camionnette qui assure des aides d’urgence, une semaine de centre aéré pour 14 enfants pendant les vacances de Toussaint  et l’aménagement d’une salle de jeux.


En 2012, la Fondation Tibériade a soutenu  pour 3000 euros plusieurs projets pour l’association Points Coeur au Salvador: 4 sorties dans l’année pour des adolescentes ainsi que   l’achat de matériel  pour des activités de cuisine et la fourniture de matériel éducatif d’une maison d’accueil.


En 2012 , au profit de la Casa Nazareth à Tanger au Maroc , Tibériade a financé pour 5000 euros le salaire d’un éducateur  d’ enfants en grande précarité et des frais de vacances  pour 25 d’entre eux.


En 2012, la Fondation Tibériade a financé, à hauteur de 4900 euros, pour Points Coeur au Sénégal, les vacances de 30 enfants défavorisés pendant 5 jours, un stage de musique traditionnelle, l’achat de matériel audio visuel et les frais d’un jeune volontaire auprès des enfants.


En 2012, la Fondation Tibériade, pour 2000 euros, a financé pour AZN Guié des aménagements  pour la maternité de Guié afin de prévenir les maladies nosocomiales des bébés et des mamans. Et Tibériade a également financé  en 2012 pour AZN Guié, et pour 2000 euros, des frais de gestion et du matériel technico-médical pour cette maternité (table d’accouchement, réfrigérateur pour vaccins, berceaux,…)


En 2012, au profit de Points Coeur au Chili, Tibériade a participé pour 10000 euros à l’acquisition  d’une maison qui accueille des jeunes et enfants d’un quartier pauvre de Santiago au Chili.


En 2012, Tibériade, au profit de l’ ASPTM,  a financé à Cuzco au Pérou, pour 75000 euros, 6 mois de fonctionnement (nourriture, transports, soins, opérations,…) d’un foyer de 40 enfants handicapés, le foyer Sainte Thérése  et pour 14000 euros la construction d’un bâtiment technique pour un centre scolaire.


En 2012, au profit de Points Coeur, Tibériade a financé pour 5000 euros du soutien scolaire et des vacances pour des enfants défavorisés de la banlieue de Naples, des frais pour des professeurs de musique et de danse ainsi qu’une équipe de football de jeunes de 10-13 ans en grande précarité.


En 2012, Tibériade a financé pour 9000 euros une partie de l’acquisition d’une nouvelle maison de Points Coeur à Ho Chi Minh Ville qui permettra d’accueillir des enfants pour des temps récréatifs et de soutien scolaire.


En 2012, au profit de Terre d’enfants, Tiberiade a financé pour 2000 euros, les loyers de l’association pour enfants handicapés Sathi Sansar de Pokhara au Népal.


En 2012, Tibériade a financé  pour 7000 euros, la formation de volontaires bénévoles appelés à vivre des missions auprès de familles et d’enfants dans divers Points Coeur du monde.


En 2012, la Fondation Tibériade  a accompagné l’action de l’association Points-Coeur au Brésil.  Elle a financé partiellement, pour 5000 euros, la construction d’une route d’accès à leur  maison d’accueil près de Salvador de Bahia. Et Tibériade a financé également pour 7280 euros les frais de scolarisation, de nourriture, de transport et de santé de 3 jeunes adolescents dont une jeune autiste, ainsi qu’un programme d’activités sportives, de formation et de stages pour 5 autres adolescents en situation de précarité.





Rapport d’activité 2011 de la Fondation Tibériade


Accueilli, entouré, éduqué, aimé, un enfant, un jeune peut échapper à toutes les  fatalités, à toutes les indignités, à tous les désespoirs.
Accueilli, entouré, éduqué, aimé, un enfant, un jeune peut toujours reprendre confiance, retrouver l’espoir, resourire à la vie et à l’avenir.
Cette  conviction, la Fondation Tibériade, fondation sous égide de la Fondation de France, en a fait son credo depuis 3 ans.
Et en 2011, à nouveau, elle a cherché à l’appliquer en soutenant  et accompagnant une cinquantaine de projets pour 11 associations dans 18  pays. Des projets qui visent à donner aux enfants à la fois des racines mais aussi des ailes…les racines venant de l’éducation donnée et les ailes de l’amour offert et engrangé.
En 2011, la Fondation Tibériade a ainsi financé la scolarisation, l’alphabétisation, le soutien scolaire, les frais d’internat, les vacances, le Noël de près de 600 enfants. La Fondation Tibériade a financé aussi la construction de classes, l’équipement de salle de lecture, la création d’aire de jeux, la rénovation de maisons d’accueil et de maternité, l’achat d’ordinateurs et de matériel audio visuel. La Fondation Tibériade a financé enfin les salaires d’enseignants, d’éducateurs spécialisés, d’encadrants,  d’animatrices de crèches, de cuisinières de cantines.
Et tout ceci  a été mis en œuvre dans une étroite  et confiante collaboration avec chaque association aidée.
En 2011, la Fondation Tibériade a également pu fidéliser ses précédents donateurs et obtenir la confiance de nouveaux  bienfaiteurs. Et ceci a permis à la Fondation de doubler le montant des dons reçus en 2011 par rapport à 2010. C’est en particulier, en proposant  aux personnes rencontrées et sollicitées de donner du sens à leur patrimoine en choisissant une alternative responsable, légale  et généreuse à une imposition imposée que la Fondation a pu atteindre ce résultat.
La Fondation Tibériade a cherché ainsi à promouvoir une économie du don et du partage que notre cœur nous murmure de mettre en œuvre et qu’il apparaît si nécessaire de susciter en ce temps de crise économique, morale et spirituelle
En 2012, nous poursuivrons notre mission en restant avant tout fidèle aux associations avec lesquelles se sont noués des liens d’amitié. Nous travaillerons aussi en coopération étroite et confiante avec la Fondation de France qui nous soutient de ses conseils et nous fait profiter de sa dynamique. Et nous chercherons à faire mieux connaître encore notre action pour que d’autres donateurs nous  fassent confiance et nous soutiennent dans nos projets.
La terre,  ce n’est pas nos parents qui nous la donnent, c’est nos enfants qui nous la prêtent, dit un proverbe indien…sachons donc créer non seulement les conditions de rendre cette terre aux enfants de ce monde mais de la rendre plus belle et plus joyeuse que celle que nous aurons reçue en héritage.
Oui, une aube peut se lever sur bien des nuits d’enfants et éclairer petit à petit leurs chemins…c’est notre conviction. Et notre monde peut devenir meilleur, c’est notre espérance…
Alors,  aidons le soleil à poindre et le jour à se lever! …



Projets financés par Tibériade en 2011:

En Inde, pour Points Cœur, Tibériade a financé plusieurs projets. Tibériade a ainsi financé pour 7147 euros les frais d’accueil de 8 enfants dans leur maison de Nemneli près de Chennai (nourriture, hygiène, santé, transport et soutien scolaire, fête et anniversaire) ainsi que des activités éducatives extra scolaires (danse, dessin, sport).
Au Burkina Faso, pour l’ AZN, la Fondation Tibériade a financé l’équipement de la maternité de Guié en améliorant l’hygiène du bâtiment pour éviter des maladies nosocomiales pour les bébés et les mamans. Le financement est de 1500 euros.
Au Salvador, pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 4510 euros des frais de restauration et d’aménagement d’une maison d’accueil pour enfants à San Salvador, le soutien de 2 volontaires qui y accompagnent des enfants et des sorties et loisirs pour ceux ci.
Au Maroc, au profit de la Casa Nazareth, Tibériade a financé pour 6000 euros le salaire d’un éducateur pour les enfants des rues de Tanger ainsi que des frais de vacances pour les jeunes accompagnés par cette association.
Au Brésil, pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 7280 euros, à la maison d’accueil Points Cœur de la Fazenda de Salvador de Bahia, les frais de scolarisation de 3 enfants dont une enfant autiste et les activités hors scolaires de 5 enfants (soutien scolaire, natation, karaté, artisanat). Et Tibériade a également financé pour 7000 euros des travaux pour améliorer les conditions d’accès à cette maison.
Au Vietnam, Tibériade a financé au profit de l’association My Lam, pour 72000 euros le fonctionnement de l’école de sourds muets de My Lam au Vietnam (frais de scolarisation de 140 enfants et salaires de 26 personnes). Tibériade y a également financé pour 2580 euros, la scolarisation de 15 enfants à My Hep Son et les frais d’étude d’un jeune informaticien.
En France, près de Lille, Tibériade a financé au profit de l’ Aasdaf pour 12500 euros le salaire à mi-temps d’un éducateur. Celui-ci assure l’encadrement de bénévoles qui soutiennent au niveau scolaire des adolescents en grande précarité.
En France, autour de Lille,  au profit de la Pierre Blanche Lille , Tibériade a financé pour 1500 euros les premières vacances de 17 enfants et adolescents Roms de la banlieue lilloise ainsi que pour 1500 euros la fête de Noël pour une quarantaine d’enfants (spectacles de clowns, contes, marché de Noël, musique, goûter) et pour un jeune tétraplégique en centre de rééducation.
Au Sénégal, pour Points Cœur, Tibériade, pour 5525 euros, a financé les vacances de 16 enfants de Grand Yoff, a soutenu un projet économique pour une famille vivant près d’une décharge de Dakar et a parrainé les missions de 2 bénévoles auprès des enfants (couverture sociale, nourriture, frais de gestion et suivi…)
Au Philippines, pour Points Cœur, la Fondation Tibériade a financé la mission d’un jeune volontaire auprès des enfants à hauteur de 1250 euros.
Au Cambodge, Tiberiade, au profit de Phnom Penh Solidarités et Développement, a financé pour 6000 euros les frais de scolarisation de 14 enfants du lycée de Chomkartieng ainsi que, pour 1000 euros, la construction d’une aire de jeux pour enfants au village de la Paix à Phnom Soksan.
Au Chili, pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 5000 euros des sorties pour les enfants d’une maison d’accueil à Valparaiso ainsi que des frais de rénovation et d’aménagement de cette maison.
Au Pérou, au profit de l’ ASPTM, Tibériade a participé pour 15000 euros au financement de la construction de 2 classes et dépendances pour des enfants en difficulté d’apprentissage et a financé pour 1800 euros du matériel audio visuel pour des collèges à Cuzco au Pérou.
Au Maroc, pour 100% Maman, Tibériade a financé pour 3500 euros le salaire d’une animatrice de crèche d’un quartier pauvre de Tanger.
En Italie, pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 4960 euros du soutien scolaire, des activités extra scolaires (chant, théâtre), un camp découverte d’été et l’insertion dans un club de football pour des enfants et adolescents d’une maison d’accueil à Afragola près de Naples.
Au Mali, Tibériade a financé au profit d’Ephata, et pour 3277 euros, l’alphabétisation d’une vingtaine d’enfants, un camp de détente de 10 jours pours 50 enfants et la location pour un an de la salle de lecture aménagé l’an dernier.
Au Honduras pour Points Cœur, Tibériade a financé plusieurs projets. Tibériade a ainsi financé pour 4542 euros des travaux d’assainissement d’une maison d’accueil à Tegucigalpa, des sorties culturelles pour 12 enfants aux ruines de Copan et une rencontre de jeunes à San Salvador.
Au Soudan, Tiberiade a financé au profit de Terre d’enfants, pour 2022,40 euros, les frais de fonctionnement de l’école Sainte Marie à Kera ( salaire de 5 professeurs et matériel scolaire)
Aux USA, pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 4540 euros l’achat de matériel informatique et audiovisuel pour la maison Points Coeur de Brooklyn et un camp d’été pour 8 jeunes défavorisés de la banlieue de New York. Et Tibériade a également participé pour 10000 euros au financement d’une salle polyvalente pour l’accueil de jeunes à l’ICCC dans l’état de New York.
Au Pérou, pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 3000 euros des activités, sorties et camps pour des enfants du groupe de Van à Guyabo près de Lima.
En France, pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 7250 euros la formation de jeunes volontaires de différents pays dans une maison au nord de Paris. Après ce temps de formation, ces jeunes partent servir les plus pauvres et en particulier les enfants dans les différentes maisons Points Coeur du monde.
Au Vietnam, pour Points Cœur, Tibériade a financé, pour 1000 euros, l’acquisition d’une mobylette et les frais de transport pour une maison d’accueil Points Coeur au service des enfants à Ho chi Minh au Vietnam ainsi que pour 7000 euros une année de formation d’une jeune vietnamienne en France.
Au Népal, Tibériade a financé, au profit de Terre d’enfants, pour 4265.60 euros la scolarisation de 11 enfants de la CWH à Pokhara et pour 2150 euros l’achat de 2 vélos pour promouvoir l’indépendance des adolescents, d’un ordinateur pour qu’ils en découvrent le maniement et s’ouvrent au monde, d’un appareil photo. Tiberiade a également financé l’assurance santé du coordinateur du projet.

Rapport d’activité 2010 de la Fondation Tibériade



Créée, sous égide de la Fondation de France,  en Novembre 2008, voici 2 ans, la Fondation Tibériade a continué d’œuvrer, tout au long de l’année 2010, pour que des enfants soient nourris, éduqués, soignés, accueillis et aimés.
Quelque soient les cieux sous lesquels ils vivent, les enfants ont besoin de paix, de régularité, de structure pour se construire, se stabiliser, se sociabiliser.
Et nous avons, nous adultes, la responsabilité de donner à ces enfants les moyens de faire fleurir leur passion, de faire grandir leurs talents, de nourrir leurs désirs d’apprendre et de comprendre, de leur ouvrir des lieus où ils peuvent se ressourcer, se reconstruire, reprendre confiance en eux et dans les autres.
Or,  trop d’enfants perdent trop vite l’insouciance et la joie de vivre et rêver qui conviennent à leur âge. Trop d’enfants  sont  victimes de violence, d’abandon, dans des familles et dans des sociétés qui les ignorent et les oublient.
Pourtant, entourés de beaucoup d’attention et surtout de beaucoup d’affection, un enfant peut toujours reprendre confiance et  espoir.
En 2010, la Fondation Tibériade, à travers tous les projets soutenus, a eu cette ambition de faire en sorte que, nous adultes, continuions de nous élever, de nous dresser à leur hauteur, à la hauteur de leur innocence , à la hauteur de leurs sentiments, à la hauteur de leurs rêves.
En 2009, la Fondation Tibériade avait soutenu 14 projets pour 8 associations dans 8 pays.
En 2010, la Fondation Tibériade a soutenu 22 projets pour 10 associations dans 12 pays.
Au Sénégal pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 11637 euros les frais de vacance de 13 enfants de Grand Yoff, l’achat de mobilier, d’instrument de musique traditionnel pour permettre aux enfants de découvrir leur propre culture, et  une participation à l’acquisition d’une maison d’accueil pour enfants.
En Inde pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 9715  euros dans une maison d’accueil pour enfants à Chengalpet près de Madras  des investissements de sécurisation (puits à recouvrir), des frais  pour une sortie annuelle avec des enfants, des dépenses d’équipement nécessaire au fonctionnement de la maison (achat de mobylette, complément d’achat de voitures), des frais d’assurance (responsabilité civile des enfants).
En Italie pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 5730  euros divers frais et activités d’une maison d’accueil pour adolescents dans la banlieue de Naples (frais de personnel, location de terrain de football , achat de DVD, d’instrument de musique et frais de transport)
En Allemagne, pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 1030  euros l’achat de matériel de projection pour une maison à Berlin qui accueille des adolescents.
Au Brésil, pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 18400 euros à la maison d’accueil de la Fazenda   de Salvador de Bahia les frais de scolarisation de 2 enfants des rues ( Diego et Mateus) et  d’une adolescente autiste (Aparecida) ainsi que des frais de transport scolaire pour des enfants  de cette maison et des dépenses de remise en état de la route d’accès devenue fort dangereuse.
Aux Usa, pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 5000  euros la formation de plusieurs bénévoles américains partant au service d’enfants dans différents Points Cœur du monde.
Au Pérou, pour Points Cœur, Tibériade a financé pour 5000 euros diverses activités pour les enfants de Guyabo près de Lima : sorties 4 fois par an avec les enfants du village ;  camp de 3 jours en été et hiver ; achat de diverses fournitures et de meubles pour un bungalow d’accueil pour enfants.
Au Pérou, pour l’ ASPTM, Tibériade a financé pour 26000 euros des repas pour des  enfants dénutris et victimes de terribles crus près de Cuzco en  début d’année. Ces crus ont détruit bien souvent les maisons, cultures et petits élevages de leurs parents les laissant dans un état de terrible précarité. Ces repas ont pu assurer l’apport calorique et nutritionnel  nécessaire à 200 enfants en particulier pendant les mois de juillet et août de l’hiver austral.  Et cette année,  Tibériade a également financé pour 2030 euros l’achat de 4 tentes canadiennes, 3 tentes igloo et une tente cuisine; ce matériel permettra à des jeunes enfants pauvres de Cuzco de vivre des camps et temps de vacances dans la Haute Cordillère.
Au Burkina Faso, pour l’ AZN, Tibériade a financé, pour 1000 euros, l’équipement du hall de la maternité de Guié au Burkina Faso ainsi que du matériel adéquat pour la cuisine.
En France, pour Pierre Blanche Lille, Tibériade a financé pour 7000 euros les frais de rentrée scolaire de 18 enfants, l’intégration d’un enfant mal voyant, la préscolarisation de 7 enfants, l’initiation à l’informatique de 4 adolescents, 2 manifestations dans le cadre du Noël de 40 enfants, l’achat de couches pour bébés et l’achat d’une machine à laver le linge pour des familles regroupées dans une ancienne école.
Au Mali, pour Ephata, Tibériade a financé pour 5314 euros une maison d’accueil pour enfants à Bamako avec une salle de lecture leur permettant de valoriser leur expression écrite et orale; maison d’accueil qui assurera également  un accès aux soins et un suivi scolaire.
Au Maroc, pour 100% Maman, Tibériade a financé pour 6100 euros un kit pour venir en aide aux mères célibataires voulant garder leurs bébés et le salaire d’une animatrice de crèche.
En  France, pour l’ Aasdaf, Tibériade a financé pour 13000 euros les besoins matériels nécessaires au dévelopement de cette association scolaire à domicile pour enfants en grande précarité ainsi qu’une participation à l’embauche d’un permanent.
Au Vietnam, pour My Lam, Tibériade a financé pour 3000 euros la restauration et l’aménagement de 3 bâtiments de l’école de filles sourdes muettes  de cette association
Au Népal, pour Terre d’enfants, Tibériade a financé pour 5960 euros les frais de scolarité de 11 enfants d’une maison d’accueil de Pokhara au Népal ainsi que la sécurisation d’une aire de jeux dans cette maison
Au Maroc, pour Cruz Blanca, Tibériade a financé pour 5960 euros le salaire d’un éducateur pour les enfants des rues de Tanger ainsi que l’aménagement d’une salle multifonctions pour les 26 jeunes accompagnés dans cette association
Tous ces projets se vivent dans un  très beau et très fort lien d’amitié avec chaque association et ils  font  tous l’objet d’un suivi.
Pour 2011, la Fondation Tibériade souhaite poursuivre et amplifier ses engagements grâce  à la grande  générosité de ses donateurs et donatrices.
Des donateurs et donatrices qui ressentent le don comme un devoir. Mais surtout et davantage encore comme une joie.

Rapport annuel 2009 de la Fondation Tibériade

La Fondation Tibériade a été créée sous égide de la Fondation de France par une convention du 27 Novembre 2008 et suite à une donation devant notaire du 6 Novembre 2008.
Elle a été créée pour venir en aide aux enfants qui, dans le monde, sont confrontés à la faim, à l’ignorance, à la maladie, à la violence, à la rue, au manque d’attention et d’amour.
Tout au long de l’année, la fondation Tibériade a  ainsi soutenu des projets de 8 associations dans 8 pays (Pérou, Brésil, Népal, Inde, Sénégal, Maroc, France,Chili). Et tout au long de l’année, la Fondation Tibériade a pu nouer des liens de travail et de confiance avec la Fondation de France.
Les projets soutenus cette année sont les suivants :
-Pour l’association Casa Nazareth de Tanger au Maroc, et pour 4500 euros le salaire annuel d’un éducateur qui vient en aide à une vingtaine d’enfants des rues.
-Pour l’association tangéroise 100% Maman, qui vient en aide aux mamans  célibataires qui  ne veulent pas abandonner leur bébé,  pour 1000 euros, l’achat de médicaments de premiers soins, de couches, de couvertures et de lits.
-Pour l’association Terres d’enfants, pour   3900 euros   les frais de scolarité de 10 enfants d’un orphelinat de Pokhara au Népal.
-Pour l’association Ningun Nino Sin Techo  (aucun enfant sans toit) pour 2000 euros les frais d’électricité, d’eau et de téléphone d’une maison d’accueil pour enfants des rues à Tanger.
-Pour l’association Chorouk, à Tanger, qui a mis en place dans un des quartiers les plus pauvres de la ville, et  pour 1800 euros un soutien scolaire  et des ateliers de développement personnel pour une soixantaine d’enfants, les loyers et l’achat de manuels et cahiers.
-Pour l’association Points-Cœur, pour 2400 euros  la prise en charge et les frais d’accueil de 8 enfants des rues de Madras  en  Inde.
-Pour l’association Points-Cœur, pour 1000 euros,  les frais de fonctionnement d’une maison d’accueil pour enfants à Valparaiso au Chili.
- Pour l’association Points-Cœur, et pour  1680 euros, les frais de couverture sociale et la nourriture d’une bénévole au service des enfants d’une maison d’accueil à Grand Yoff dans la banlieue de Dakar.
- Pour l’association Points-Cœur, et pour 3500 euros, les frais de rénovation (toiture, électricité, peinture) d’une maison où sont accueillis et soutenus scolairement des enfants en difficulté  à Lima au Pérou.
- Pour l’association Points-Cœur, et pour 2940 euros,  les frais  de transport et d’une  scolarisation adaptée à une adolescente autiste de 12 ans et les frais d’accueil d’un enfant de 2 ans dans une maison près de Salvador de Bahia au Brésil.
- Pour l’association Points-Cœur, et pour 3300 euros, les frais de couverture sociale, l’hébergement, la nourriture d’un bénévole au service des enfants d’un village près de Madras
- Pour l’association Points- Cœur, et pour 10143 euros, une subvention pour la construction d’une maison pour des enfants et les volontaires qui les accompagnent près de Madras en Inde.
- Pour l’association Points-Cœur, et pour 10780 euros,  les frais annuels de fonctionnement (à partir de septembre 2009) de leur maison de Grand Yoff  au Sénégal (loyer, électricité, eau, hygiène, transport, alimentation, téléphone, médicaments, sorties avec les enfants)
-Pour l’association des Serviteurs des Pauvres du Tiers Monde, et pour  3300 euros,  les soins et matériels dentaires pour les enfants de 2 collèges et de 2 orphelinats de Cuzco au Pérou.
- Pour l’association des Serviteurs des Pauvres du Tiers Monde, et pour 10080 euros,  l’achat de 3 marmites industrielles permettant d’équiper un réfectoire pour 200 enfants pauvres de Cuzco au Pérou et leur assurer 2 repas quotidiens.
-Pour l’association Pierre Blanche du Père Arthur, et pour 5400 euros,  la mise en place d’un soutien scolaire et d’une assistance pour améliorer les conditions d’hygiène d’enfants Roms vivant dans des camps de la banlieue lilloise.
Pour l’an prochain, la Fondation Tibériade souhaite encore accroître ses ressources, réfléchir avec la Fondation de France à une bourse de projets, mettre en place un site Internet et multiplier les projets d’aide aux enfants.
Pour cela, la Fondation Tibériade souhaite poursuivre ses rencontres avec les responsables des associations déjà aidées mais aussi avec des responsables de nouvelles associations qui la sollicitent.
Les besoins sont immenses. Il faut simplement convaincre ceux qui le peuvent que donner est un devoir. Et que c’est aussi une joie.