Pour un sourire d’enfant

 

 

https://pse.ong/

 

 

Pour un Sourire d’Enfant (PSE) agit depuis vingt-cinq ans au Cambodge pour mener à un métier qualifié, digne et correctement rémunéré les enfants des zones de grande misère, principalement à Phnom-Penh et sa périphérie.

Pour cela, six programmes principaux – adaptés aux besoins des enfants – ont été développés : nourrir, soigner, protéger, éduquer/scolariser, former à un métier, aider les familles.

Reconnue par les autorités cambodgiennes, l’association intervient dans le respect du pays, en collaboration avec les Cambodgiens. D’intérêt général, apolitique et non confessionnelle, Pour un Sourire d’Enfant (PSE) est reconnue de bienfaisance et a reçu le prix des Droits de l’Homme de la République française.

 

Lutte contre la malnutrition infantile dans les zones de grande pauvreté au Cambodge

 

Au Cambodge, la malnutrition infantile reste un problème majeur. Elle est responsable de problèmes de croissance, de développement intellectuel et de plus grande exposition aux maladies. La lutte contre la malnutrition est essentielle pour garantir la bonne santé des enfants et leur réussite scolaire à venir.

Le service de Protection Maternelle et Infantile de PSE à Phnom-Penh apporte un suivi médical adapté, des repas et compléments alimentaires à des bébés et des jeunes enfants jusqu’à 5 ans souffrant de carence alimentaire et souvent mal soignés. Il aide également les femmes enceintes ayant besoin d’un accompagnement et d’un suivi.

 

 

En 2020, la Fondation  Tibériade a financé, au profit  de l’association Pour un Sourire d’Enfant, une subvention de 2500 euros pour l’ accompagnement sanitaire de  bébés et de leurs mamans dans les quartiers pauvres de Pnomh Penh.

En 2019, la Fondation  Tibériade a financé, au profit  de l’association Pour un Sourire d’Enfant, une subvention de 2500 euros pour l’ accompagnement sanitaire de  bébés et de leurs mamans dans les quartiers pauvres de Pnomh Penh au Cambodge.

En 2018, au profit de Pour Un Sourire d’enfant, Tibériade a accordé une subvention de 7500 euros pour l’ accompagnement sanitaire de 70 bébés, 20 jeunes mamans et une centaine de familles du village de Tréa près de Pnomh Penh au Cambodge.